Les plantes rampantes

Les plantes rampantes ou grimpantes ont la capacité de se fixer grâce à leurs vrilles. En ce qui concerne les plantes rampantes de la mosaïque, il s’agit de représentations fantaisistes. Pourtant, elles présentent certains caractères de notre clématite blanche indigène (Clematis vitalba L.) : longs pétales et vrilles pour se fixer.
Une autre plante grimpante indigène présente une certaine similitude avec celle de la bordure de la mosaïque : le tamier commun (Tamus communis L.), dont les petites fleurs à six pétales sont insignifiantes. Ses feuilles sont légèrement sagittées et ressemblent à celles de la mosaïque.

Fleurons à quatre, cinq, six et sept pétales fuselés. Au centre : cercles concentriques recouvrant les pétales. (Mosaïque de la «chasse», bordure : fleurons à 4, 5, 6, 7 pétales)

Clématite blanche / Gemeine Waldrebe (Clematis vitalba L.)

Tamier commun / Schmerwurz (Tamus communis L.)